Les premiers test d’hibernation spatiale sont annoncés pour 2018

77
crédit photo : film Prométheus
Faites buzzer
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les premiers test d’hibernation spatiale sont annoncés pour 2018

L’entreprise américaine Spaceworks a annoncé que les premiers tests d’hibernation spatiale commenceraient l’année prochaine avec des animaux avant de poursuivre avec l’homme. 

Quand la science rencontre la science fiction … C’est à la suite d’un événement remarquable au Japon que John A.Bradford, patron de l’entreprise Spacework spécialisée dans les technologies d’explorations spatiales et soutenue par la Nasa, s’est penché sur cette méthode prometteuse d’hibernation.

Il espère pouvoir lancer les premiers tests d’hibernations avec des animaux dès l’année prochaine avant d’enchaîner avec les êtres humains. Cette technique permettrait de faciliter les longs voyages dans l’espace notamment ceux vers Mars qui durent actuellement 6 mois.

M. Bradford s’est donc intéressé au cas de Mitsutaka Uchikoshi, un promeneur japonais qui a réussi à survivre 22 jours, après sa chute en montagne, sans eau ni nourriture.

Pendant sa phase de coma, la température de son corps est passée de 37 à 22 degrés. Cela lui a permis de résister au froid ambiant (jusqu’à 10 degrés) et de ne pas succomber malgré son importante perte de sang.

Cette nouvelle technique se baserait sur un système inspiré de l’hypothermie thérapeutique. Cela consiste à endormir l’individu en réduisant progressivement la température de leur corps à 34 ou 32 degrés. Ce procédé réduit la pression sanguine et le rythme cardiaque de la personne endormie. Son efficacité est prouvée sur plusieurs jours, cependant, Spaceworks souhaite prolonger cette durée en terme de mois.

Enfin, contrairement à ce que l’on peut voir dans les films de SF, l’entreprise optera plutôt pour une salle commune d‘hibernation spatiale plutôt que pour des cabines collectives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here